J’étais toujours malade : sinusite, bronchite, amygdalite 3 à 4 fois par année et même plus.

J’étais toujours malade : sinusite, bronchite, amygdalite 3 à 4 fois par année et même plus.

J’étais toujours malade : sinusite, bronchite, amygdalite 3 à 4 fois par année et même plus. Lorsque cela ne passait pas après quelques semaines, je me rendais alors chez le médecin pour me faire prescrire des antibiotiques. Ces derniers me coûtaient extrêmement cher puisque j’ai une allergie à la pénicilline. Je vivais aussi énormément de stress et j’étais incapable de le contrôler.

Mon copain, qui recevait déjà des soins à la clinique, m’a dit que les soins amélioreraient mon système immunitaire. Mais je n’y croyais pas vraiment, pour moi la chiropratique était seulement pour ceux qui avaient des problèmes de dos. Depuis le début de mes soins chiropratiques, je n’ai pas repris de médicaments et je me sens en meilleure forme. Les médicaments affaiblissaient mon système immunitaire; je le savais mais je croyais que c’était le seul moyen de me guérir.
Maintenant je sais qu’avec la médication nous ne faisons que masquer temporairement le problème, tandis que la chiropratique travaille directement à la source même de ce qui pourrait causer ces problèmes. Je suis maintenant beaucoup plus à l’écoute de mon corps. Si je ressens une douleur inhabituelle je fais attention pour ne pas l’aggraver, ce que je ne faisais pas nécessairement avant. Je recommanderais la chiropratique aux autres sans hésitation, bien que les gens me disent qu’à 21 ans je suis trop jeune pour avoir des problèmes de dos et de santé. Mais avoir su les bénéfices, j’aurais consulté plus rapidement. Tous les petits problèmes externes que nous ressentons sont liés à un problème plus important que nous ne pouvons pas détecter nous-même et dont les médecins ne portent pas attention. À chacune de mes visites chez le médecin, il me parlait de mes nombreuses visites pour les mêmes problèmes à répétition et ne faisait que changer le médicament prescrit. Avoir la santé est primordial pour moi. Donc pour continuer mes soins j’ai dû couper un peu dans mes dépenses superficielles mais je ne me porte pas moins bien pour cela. Pensez-y la santé c’est pour la vie !
Marie-Pier Tremblay

Cadeau gratuit !

Inscrivez-vous à notre liste d'envoi et recevez nos «10 habitudes faciles à adopter pour optimiser votre santé neurovertébrale»

* Requis

Merci, vous êtes bien inscrit.